Hôtel d’Escoville

Crédit Wikipédia

Bienvenue

sur le site de la

Société des Antiquaires de Normandie

À l’initiative d’Arcisse de Caumont, c’est en 1824 que fut fondée la Société des antiquaires de Normandie. Elle a pris son nom sur le modèle des Sociétés des antiquaires de Londres et de France.

Histoire de la Société

Arcisse de Caumont

C’est en 1824 que fut fondée la Société des antiquaires de Normandie. Elle a pris son nom sur le modèle des Sociétés des antiquaires de Londres et de France. Elle devint à son tour l’un des ces modèles provinciaux de sociétés savantes qui ont largement contribué au développement de l’histoire et de l’archéologie françaises.

L’archéologue Arcisse de Caumont (1801-1873) en fut le principal instigateur et lui inspira ses champs d’études.

Depuis cette époque, la Société a suivi l’évolution générale des sociétés historiques et archéologiques françaises : après l’âge d’or du XIXe siècle, le XXe siècle se révéla plus cahotique. C’est donc une histoire ponctuée de déclins et de renaissances qui s’offre à nous.

Pour en savoir plus

Nouvelles publications

Les articles récents

Collection des bulletins
Mémoires

Le Bulletin

La Société publie depuis 1860 une collection de Bulletins (B.S.A.N.) dans laquelle, outre les articles des communications faites devant

Lire la suite

Activités

février 2024
21 février
8h00 - 18h00

Daily each 3 days

En cours
24 février
8h00 - 18h00

Daily each 3 days

26 février
8h00 - 18h00

Weekly on Mondays

27 février
8h00 - 18h00

Daily each 3 days

27 février
8h00 - 18h00

Monthly on 27th

Aucun événement trouvé !
En savoir plus

Grandes figures de la Société

Arcisse de Caumont (1801-1873)

Fondateur de la société, né en 1801 à Bayeux. Après ses études d’avocat, il se consacra à l’étude de la géologie et de la botanique. En 1823, il fonda la Société Linnéenne de Normandie. Mais dès cette époque, il se préoccupa du patrimoine monumental de la Normandie. Avec l’aide d’autres érudits normands, il fonda la Société des antiquaires de Normandie en 1824. Il a été le premier à organiser l'histoire de l'architecture en périodes chronologiques spécifiques et il est considéré comme le père de l'archéologie médiévale en France.

René-Norbert Sauvage (1882-1955)

Secrétaire de 1882 à 1955, il naquit à Caen le 17 février 1882. Son père était originaire de Vieux, ce village successeur d’une ville romaine, à laquelle l’historien consacrera ses premières recherches. Sa mère mosellane ; elle avait dû s’exiler du pays messin après 1871. Non loin du magasin maternel, entre [les églises] Saint-Pierre et Saint-Gilles, il grandit en s’attachant aux vieilles pierres de la rue Montoir-Poissonnerie et du Bourg-l’Abbesse. De ses études secondaires à l’institution Sainte-Marie, il rapporta, avec une culture classique très forte.

Charles de Gerville (1769-1854)

Un des principaux fondateurs de la Société des antiquaires de Normandie. Émigré en 1792, il s’initia à l’archéologie au cours de ses voyages en Angleterre. Pionnier de l’archéologie bas-normande, il étudia les vestiges de l’époque gallo-romaine et les principaux monuments du département de la Manche. Il fut à l’origine du terme « roman » qui, vulgarisé par Arcisse de Caumont, venait heureusement permettre de distinguer les arts des XIe-XIIe siècle des autres styles. Membre du Conseil général de la Manche, il démissionna en 1830. Il mourut à Valognes en 1854 et repose dans le cimetière de Gerville.